Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 mai 2009 5 01 /05 /mai /2009 21:54
Oui,la pisciculture peut se porter bien partout,si elle est bien conçue.

J'ai pensé à créer un étang d'alevinage, un autre pour l'élevage,et un pour la pêche.

Car l'idée est d'associer l'élevage des poissons au tourisme!


                   Les techniciens officiels d'agriculture/élevages vont vous monter un projet comprenant l'importation d'alevins...tout à fait ridicule à mon sens!

                   Les poissons d'Afrique ne s'accouplent-ils pas pour produire des alevins?
Toujours l'exploitation de l'ignorance de nos paysans, il faut que celà change!

                  Creuser la place des étangs près d'une ressource en eau,si pas de rivière,faire faire un puit avec pompe.
                  Tapisser les parois en pente douce,de grosses pierres en laissant des espaces où les poissons aiment se cacher.
                   Placer des plantes aquatiques entre les pierres.
                   Remplir d'eau régulièrement,car l'eau stagnante est cause de maladie et de mort,elle sera absorbée par la terre et évaporée par le soleil.                 

                  Donc, acheter au départ des poissons et tout s'enclenche tout seul,nous aurons ainsi bientôt des alevins,qui une fois assez grands,seront transférés dans l'étang d'élevage où les auront précédés leurs parents.

                  Ceux-ci seront dégagés dans l'étang de pêche. On déclare la pêche ouverte chaque fois que les poissons sont adultes et bons à être consommés.

                  Côté tourisme donc,on entoure bien l'étang de pêche pour éviter les vols,à l'intérieur de la clôture,on  intalle des apatams (abris de poteaux et de paille) équipés de tables et bancs,et de grills à l'africaine bien sûr.
                  Les amateurs qui  viennent y passer leurs moments de détente,payent à l'entrée pour pêcher,et manger leur poisson sur place,avec un supplément pour le personnel de nettoyage et grillade.
                  On peut y organiser des concours divers également.
                  Penser à enjoliver le coin avec de belles plantes.
                  Ne pas oublier une moustiquaire pour entourer les abris! surtout le soir où on peut tout à fait proposer des grillades au clair de lune....ou de lampes à pétrole

Le profit sera pour les éleveurs regroupés en coopérative de préférence.

Ce sera une ressource toute l'année,car des sorties sympas et peu chères sont toujours très appréciées.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Crabine 03/05/2009 17:19

Je donne mes idées d'après ce que j'ai vu sur le terrain et les capacités des bénéficiaires.Pas besoin de grands projets,en commençant petit,on se fait la main,et on se développe ensuite,c'est plus sûr....et logique!

romain 03/05/2009 14:14

j'appprecie votre connaissance du terrain! de tels projets ont été initié en casamance et sur la "petite côte" au senegal sur un tres long terme pour l'elevage d'huitres et d'autres crustacés. il y a tellement à faire!

Présentation

  • : LE CHOIX, association de solidarité internationale.
  • LE CHOIX, association de solidarité internationale.
  • : Humanitaire en Afrique de l'Ouest association chrétienne,nous sommes engagés pour Christ et pour nos prochains. Des projets de petite dimension,réalisables partout et par tous dans le monde rural.
  • Contact

Profil

  • Crabine
  • J'ai beaucoup voyagé et demeuré "ailleurs" et partout.
Mais mon coeur est resté en Afrique,avec des années en Côte d'Ivoire.
Dieu m'a prédestinée pour le service de terrain!
  • J'ai beaucoup voyagé et demeuré "ailleurs" et partout. Mais mon coeur est resté en Afrique,avec des années en Côte d'Ivoire. Dieu m'a prédestinée pour le service de terrain!

Recherche